CASSANIOUZE (15340) - Cantal - Auvergne Rhône Alpes

 Le toponyme sent la châtaigne mais "Cassaniouze" est issu du gaulois "cassanos", signifiant "chêne". Ce village possède une forte activité agricole d’élevage et de polyculture; la nature y a été préservée et il y fait bon vivre. Mais Cassaniouze est aussi célèbre pour ses enfarinés qui au 19è siècle étaient les représentants de ce que l'on appela "la petite église", un schisme à l'intérieur de l'église catholique qui dura plus d'un siècle. Les tout derniers réfractaires rejoignirent les bancs de l'église catholique en 1911: il s'agissait de la famille Malbert, des enfarinés habitant le hameau de la Bécarie à Cassaniouze. Pour se différencier des autres familles les enfarinés portaient les cheveux longs et poudrés avec de la farine pour afficher symboliquement leur attachement à l'Ancien Régime et, surtout, à son église.

Ce village est chargé d’histoire, la visite de l'église Notre-Dame-de-la-purification s'impose. Elle garde précieusement une  croix processionnelle émaillée du 15è siècle, la face principale représente Dieu le Père, assis sous un dais gothique, tenant le Monde d’une main et bénissant de l’autre. Aux angles, s’incrustent les attributs des quatre évangélistes : l’Aigle, le Lion, le Bœuf, et l’Ange.  

Recette culinaire: La Truffade: Pas un gramme de truffe mais un plat consistant à base de pommes de terre  "trufas" en occitan.

CHANTEMERLE SUR LA SOIE (17380) - Charente Maritime - Nouvelle Aquitaine

Voilà un nom bien bucolique . Au 12e siècle, le nom de la commune est Canta Merlo, lieu où chantent les merles, puis Chante-Merle en 1801. Dans les années 1920,  la commune prend le nom de Chantemerle-sur-la-Soie. La soie étant le cours d'eau qui la traverse. 

La commune est un joli petit village assorti avec la poésie douce  de son nom.

Située en bordure du chemin qui mène à Saint-Jacques de Compostelle, elle propose au visiteur une curiosité païenne d'une toute autre époque: Un mégalithe du Néolithique, la "pierre de la mort".

Recette culinaire: Ici pas de paté de merle qui aurait pu être attendu mais un Jarret de veau au pineau des Charentes.

CLOCHEMERLE (Vaux en Beaujolais) (69460)  - Auvergne-Rhône-Alpes

Clochemerle est un cas  très particulier: c'est un pseudonyme. Vaux-en-Beaujolais doit ce nom d'emprunt au roman épi-comique de Gabriel Chevalier. Comme pour Minjocèbos en pays toulousain, l'écrivain imagina de fameuses empoignades entre habitants. Ici l'objet de la discorde est l'emplacement des pissotières publiques!

Publié en 1934 le roman écrit par Gabriel Chevallier connu un fort succès, il fut traduit  en 27 langues et traversa le monde entier. A Clochemerle, comme tout village gaulois tout se termine autour d'une bonne table et arrosé d'un incontournable "Beaujolais Villages"

Ici le village est un musée vivant à ciel ouvert entièrement dédié au roman de Clochemerle.

Recette culinaire: Coq au vin du Beaujolais

COCUMONT (47250) - Lot et Garonne - Nouvelle Aquitaine

Les Cocumontais et les Cocumantaises vous le diront ! le nom n'est, semble-t-il, pas toujours facilement assumé dans la région sauf par les premiers intéressés. Ainsi jusqu'en 2004, Cocumont était la seule commune en bordure de l'autoroute Bordeaux-Toulouse à ne pas disposer d'une aire de repos à son nom. La sienne avait été baptisé "Aire du chant du coucou", probablement pour ne pas heurter les oreilles sensibles des automobilistes.

Plus sérieusement, l'étymologie de Cocumont semble provenir d'une répétition, une sorte de tautologie entre  "Kuk" tiré du grec ancien qui signifie colline et l'ajout du mot "mont" plus compréhensible . L'étymologie de Montcuq serait exactement la même.

Au Moyen Age, des moines venus de l’abbaye de Conques, auraient édifié cette église à « Coculo Monte », sur les ruines d’un temple primitif. Tout autour, un vignoble va prospérer et des maisons vont se construire.

Cocumont est fière d'avoir donné à toutes ses rues des noms de cépages anciens autrefois cultivés ici: Avenue Folle-rouge; rue de la Moustousère; chemin du Gamay-noir; rue de l'Abouriou ou du Grapput...Le 2 avril 1990, les Côtes du Marmandais entrent dans la  prestigieuse famille des AOC. Depuis 2010, la commune accueille plusieurs milliers de visiteurs chaque années à l'occasion du Festi Vino.

Recette culinaire: Sauce de boules...Mais n'allez rien imaginer de castrateur ici! Seulement un mélange de viande de veau et de porc en sauce.

 

CORPS NUDS (35150) - Ille et Vilaine - Bretagne

L'une des spécialités de la commune est les happenings de touristes inspirés, anglais la plupart du temps, qui posent, dans le plus simple appareil, devant le panneau d'entrée de la commune. La commune semble assumer sans complexe cet étonnant toponyme dans son site internet en affichant comme slogan: " Corps-Nuds, au cœur de la nature". Ceci fait référence au paysage de bocage à seulement une quinzaine de kilomètres de Rennes. Corps-Nuds dispose d'un nom insolite venant de la peuplade gauloise des Carnutes. Cornut devint successivement Cornutus, Cornuz,Corpsnuz...

L'autre curiosité de Corps-Nuds est son église remarquable et remarquée d’inspiration romano-byzantin dont les coupoles et le clocher à bulbe surprennent dans le ciel breton. Inscrite aux monuments historiques, elle identifie fortement la commune par son architecture originale. Ville dynamique et attrayante, elle abrite un riche patrimoine  varié (châteaux, manoirs…) et d'une rivière l'Yse qui permet de conserver le calme et la sérénité. 

Recette culinaire: Le must de la coucou de Rennes: le coq de mue en cocotte!

COUBISOU (12190) - Aveyron - Occitanie

Avec un nom comme celui-ci, Coubisou ne peut être qu'un joli village. Et c'est le cas. Accrochées à flanc de coteau, au pied des monts Aubrac, les maisons anciennes en pierre de calcaire encerclent une imposante église romane, vestiges d'un village médiéval fortifié.

Le nom du village vient du mot latin Cupitionem qui signifie villa. La commune a été conçu  à partir d'un domaine gallo-romain et il est à l'origine d'un monastère de religieuses remontant au XIe siècle. 

Le château de Coubisou conserve deux tours des trois élévations défensives que comptait le village. Son église, reprise au XVe siècle, présente une abside romane en cul -de- four et renferme une mise au tombeau de pierre  polychrome.

Dans divers manuscrits de l'époque médiévale l'endroit est cité sous le nom de Cubido, Cobizo (1341) ou Cobizone (1383).

Quelques vignerons passionnés décidèrent de faire renaître le vignoble dans les années 1960 sur le vignoble d'Estaing, le plus petit de France , avec seulement 20 hectares et reconnu AOC depuis 2011.

Recette culinaire de Coubisou: Les Farçous, sorte de petits beignets.

CUCUGNAN (11350) - Aude - Occitanie

Le nom amuse fortement, mais les Cucugnanais et les Cucugnanaises ne s'en laisse pas compter et ils ne sont ni niais ni niaises!

Le nom d’origine de Cucugnan a été donné en l’an 359 sous une forme qui devait être "Cococoquieno". Ce nom a été conçu comme une abréviation, qui se voulait évidente, de l’expression latine qui signifie justement le nombre 359!

"Cucuniano" est mentionné par écrit pour la première fois en 951, lorsque  Roger Ier, comte du Razès fait don d'une partie du territoire de Cucugnan à l'abbaye de Lagrasse

Cette charmante commune pittoresque et artisanale dispose d'une vue exceptionnelle

grâce à sa localisation , ses fortifications, son église, son moulin et son théâtre Achille. 

Ce village tire sa popularité de l'histoire du curé de Cucugnan dans "Lettres de Mon Moulin" d'Alphonse Daudet.

 Cucugnan est situé entre les forteresses cathares, de Quéribus et Peyrepertuse.

Recette culinaire: Friginat (fricassée) de sanglier.

CUDOS (33430) - Gironde - Nouvelle Aquitaine

Le nom de la commune n'a pas une toponymie précise. Il peut provenir

d'un ancien chef gaulois appelé Cudus,  ou du verbe latin "cudare", qui  signifie « forger », en référence au nombre important de forgerons sur le territoire de la commune.

En gascon, le nom de la commune est Cudòs. La commune a été créé au moyen-âge par les moines cisterciens. Au sein du village on retrouve l'église Saint Jean et son clocher dit "Clocher Cardinal Donnet" qui est le panache du village créé durant les XIVe et XVIIe siècles et le château Labeyrie créé en 1877 et construit pour le baron de Giresse. Il abrite désormais le collège et lycée professionnel privé Saint-Clément.

L'ambassadrice de Cudos est une vache, la bazadaise, une race ancienne connue des amateurs de bonne viande. Son nom lui vient de Bazas , un village situé à 5 kilomètres de Cudos

Recette culinaire: Ventre de veau à la bazadaise.

Où trouver l'association ?

"Une quarantaine de communes sont adhérentes à l’association et elles sont réparties sur la quasi-totalité de l’hexagone. Rejoignez notre groupement, n'hésitez à vous renseigner, nous sommes là pour promouvoir l'image des communes et de la ruralité". 

Les membres du bureau de l'association

CONTACTS 

        06 86 89 23 61

      lp.lasseube@orange.fr 

      Groupement des communes aux noms burlesques

mairie, place Nationale

31470, Saint-Lys, France

© 2018 par Groupement des communes aux noms burlesques, Pittoresques et chantants créé avec Wix.com

  • Facebook Social Icon
  • 580b57fcd9996e24bc43c521